Investir dans la pierre et plus particulièrement dans l’immobilier locatif est un choix bien pensé pour se constituer un patrimoine et sécuriser son avenir. Sur le long terme, l’achat immobilier prendra de la valeur. Et pendant ce temps, vous profiterez de vos revenus locatifs pour arrondir vos fins de mois. Pour autant, l’investissement dans l’immobilier doit être bien réfléchi car il impacte sur vos finances !

Choisir un secteur attractif pour son investissement locatif

Lors du choix de votre investissement immobilier, sélectionnez une ville attractive ne cessant d’évoluer :

  • Desservie par les transports en commun ;
  • Une population croissante ;
  • Des infrastructures commerciales.

Renseignez-vous sur le marché immobilier dans le secteur et le taux de logements vacants. Vous pouvez aussi vous renseigner sur le marché de l’emploi aux alentours.

Au moment d’investir dans l’immobilier locatif, la règle de base est le choix stratégique de l’emplacement du bien immobilier. Un secteur où la demande locative est en hausse est beaucoup plus intéressant sur le long terme.

Chez carre-investisseur.fr vous en saurez plus sur la fiscalité investissement locatif.

Ne pas faire intervenir l’affect

Au moment d’acheter un bien dans le but de le louer, il ne faut surtout pas faire intervenir l’affect. Comme ce ne sera pas votre résidence principale, vous devez garder votre objectif : réaliser un investissement rentable. Vous augmenterez ainsi vos chances de trouver des locataires.

Il n’est pas recommandé de faire un placement immobilier dans une zone sinistrée, sous prétexte que les loyers soient plus avantageux.

Le bien doit avant tout être louable tout en prenant compte de toutes les commodités qu’il y a tout autour.

Diversifier son patrimoine immobilier

Grâce à un apport réduit et un emprunt limité, l’effort mensuel doit tout de même rester faible. Gardez en tête que le prix d’achat au mètre carré des petites surfaces est plus cher lors de l’acquisition et de la mise en location.

Aussi, vous devez veiller à diversifier vos investissements, car si vous subissez des soucis de loyers impayés, vous aurez les autres logements pour vous aider.

Pensez à la défiscalisation au moment de réaliser des investissements

Si l’on se base sur les placements classiques, l’investissement dans l’immobilier ancien ou neuf, avec un rendement de 4% au moins est plutôt convenable, en fonction de la durée de location.

Par ailleurs, investir dans un bien immobilier a toujours de la valeur sur le long terme. Grâce au dispositif Pinel, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt intéressante.

Aussi, selon que vous soyez un loueur en meublé professionnel ou un LMNP, la défiscalisation ne sera pas la même.

Les montages financiers vous permettront d’évaluer les taux d’intérêts du crédit immobilier, les différentes sortes de prêts, les techniques de défiscalisation immobilière…

Entretenir son bien sur la durée

Mettre en location en cherchant le meilleur locataire

En tant qu’investisseur, vous vous devez de choisir un locataire qui paiera régulièrement son loyer et qui vous permettra de générer des revenus complémentaires. Le choix doit se faire sous certaines conditions pour réduire les risques.

Si le loyer est inférieur à un tiers des revenus, il vous sera possible de demander une caution solidaire. Si le bien peut être loué en colocation, il est possible de demander une caution pour la totalité du loyer.

Mettre son bien en gestion locative

La gestion locative vous permettra de bénéficier des compétences des agences immobilières ou des notaires pour gérer votre bien. Toutefois, vous devez payer des frais de notaire, à inclure dans le montant de l’investissement.

S’il y a des travaux de rénovation à prévoir, l’agence se chargera de vous en notifier.

Toutefois, il faut savoir que les honoraires sont déductibles des revenus locatifs fonciers. Dans tous les cas, vous pouvez toujours utiliser un simulateur pour en savoir plus sur les dispositions financières à prévoir.

Défiler vers le haut